Créations sonores

.

.

 
 
 
Créations sonores — avec Rym Debbarh-Mounir

.

Depuis 2016, Anne et Rym mettent en dialogue leurs univers respectifs, ceux de la poésie, de l’oralité et de la scène, du dialogue, du cinéma, du montage et de l’écriture sonore.

L'aventure a commencé par le ciné poème Palatine, s'est poursuivie par des expérimentations en ateliers [voir rubrique Transmission].

Aujourd'hui, la collaboration donne lieu à des poèmes documentaires, des objets sonores

où le poème se lie et s'hybride aux voix, plus ou moins entendues, du réel.

> Collection #Les bruits du monde

               — carte blanche de la Maison de la Poésie de Paris

(bientôt en ligne)

Une carte blanche nous a été offerte pour créer durant l’ensemble des saisons 2019 et 2020 un épisode de podcast donnant à entendre au public le foisonnement des écritures en ateliers.

La série de podcast polyphoniques « Les bruits du monde » se constituera en fil rouge artistique de la programmation et des actions de médiation, mêlant bruits et mots capturés lors des ateliers scolaires et sociaux, mais également lors des concerts, rencontres et lectures qui se déroulent chaque soir sur la scène de la Maison de la Poésie.

 

 

Ces créations sonores seront des objets témoins de l’identité de la Maison de la Poésie dans son ensemble, avec la volonté fondamentale d’ouvrir nos portes à tous les publics, en abattant les barrières psychologiques inhérentes à l’accès à la culture, tout en proposant un objet artistique abouti et ambitieux. Une collection sonore où l’on s’écoute lire, où l’on s’entend vivre. Une façon sensible, joyeuse et accessible de faire vivre la diversité des mondes et d’explorer le présent comme une grande scène ouverte à la recherche et la tentative, un « live » qui se renouvelle sans cesse.

Pour cela, Anne et Rym suivront l’ensemble de nos actions de médiation au fil des mois. Elles en capteront des lectures, des sons, des témoignages et procéderont à un travail de montage à partir de l’ensemble de nos ressources (ateliers donc, mais aussi archives, soirées programmées dans la saison, etc.).

«Les bruits du monde », c’est également l’ambition d’organiser- en fin de saison - une journée dédiée aux enjeux de la transmission artistique et culturelle sous toutes ses formes, ouverte au public, afin d’en soulever les enjeux, de partager les expériences et de mettre en avant son lien fondamental à la programmation de tout lieu culturel."

Armelle Stépien, chargée des Relations publiques / Maison de la Poésie de Paris

"

> User Ryman • COVID19

               —  Journal poétique et sonore du confinement (mars/avril20)

L'idée n'est pas un rdv quotidien, pas une auto-bi-biographie mais de créer avec le bordel du quotidien confiné, le dedans-dehors et le dehors-dedans (#obsessionnel).

Se mélangent alors des instants de vies, par éclats, des archives sonores du net et des fragments de l'actualité. "Quelque chose comme ça".

On verra (on écoutera) ce que ça donne au fil des jours et des états.