Dissolution

> poésie, sciences et vidéo

   au Lycée pro

Lycée Voillaume d'Aulnay-sous-Bois  & Maison de la Poésie
                                                                                  de Paris

Année scolaire 2019/20.

 

Il y eut les grèves, les reports de dates, les absences... et... le confinement ! Il était prévu de faire dialoguer sciences et poésie. Poésie et politique.

Il était prévu de créer trois poèmes vidéos, d'écrire et écrire encore, de mener une séance d'enregistrement avec Rym et tout a littéralement explosé.

Des captations d'expériences "chimiques", des photos de vanités "bio-contemporaines" se sont volatilisées.

Le groupe-atelier a disparu.

Ci-après quelques fragments extirpés du foutoir, quelques molécules rassemblées.

Eclats de voix, de gestes, de mots dont la mémoire alchimique transforme le plomb de cette  "année-là" en quelques atomes d'or.

Merci à Djamel Mahdani, Laurane Travagli-Chanal et Armelle Stepien pour l'amitié précieuse

et la résistance d'entre les murs.

A.M et R.D-M.

Or,

du fond de la nuit,

nous témoignons encore
De la splendeur du jour et de

tous ses présents.
Si nous ne dormons pas

c’est pour guetter l’aurore
Qui prouvera qu’enfin

nous vivons au

présent

 

R. Queneau, Demain.

je suis le fils de quelqu'un que j'aimerais bien connaître

l'absence se creuse comme mon cœur

je sens une partie de moi se diluer

 

Axel

je suis le fils de personne

le père de tout le monde

je suis les bonnes et les mauvaises actions

les gens qui assassinent leurs frères

et d'autres qui les aident

fils de personne

père de tout le monde

le monde

me dilue souvent

 

                                            Ilyes

(...)

je peux être le blanc comme le noir

chaque soir ou chaque jour un temps pour toujours

je trouverais l'amour

au bout du four il fait chaud

on peut se retrouver en haut on doit y être bien

ça doit être le bonheur au moins pour une heure

ça doit être beau ni trop chaud ni trop froid au-delà

du déchaînement de l'oubli

fils d’eau, de vapeur

on ne distingue presque plus rien

je suis le frère des jeux

de l'amusement et de

la gaminerie

 

Enzo

je suis le fils d'un pays d'une région d'une ville

je suis un promis parmi tant d'autres

qui essaye de se définir

j'essaye de sortir de la routine de la vie

 

                                       Mathis

— Dilution. Dissolution. Evaporation.> Explosion —