La boîte à sons

.

.

Workshops à destination des écoles d’art et de cinéma, des BTS audiovisuel et lycées professionnels…

Anne Mulpas / Rym Debbarh-Mounir

Nous proposons ici un itinéraire où, en partant de soi et de son quotidien, il sera question de : filmer sans définir de cadrage préalable, faire émerger un point de vue personnel libéré du « poids de la raison » et de permettre aux étudiants de trouver leur propre voix en une écriture poétique qui ne tient pas de l’évidence, du « bien dit / bien fait » scolaire.

L'enjeu est de replacer l'imaginaire à la source de toute création et apprentissage professionnel. 

Et ,bien sûr, de faire découvrir les enjeux du poétique et du sonore !

 

 

 

> Module 1 : Interfaces

création d’un autoportrait-poème vidéo

Où comment,au travers d’une approche sensitive, l’on interroge le corps en mouvement, on décroche de la rationalité toute puissante afin d’aller chercher « d’heureux hasards » et l’on réfléchit au dialogue entre création et maîtrise, instinct et technique…

 

  • Captation image et son avec smartphone "à l'aveugle" 

  • Parcours de l’environnement proche, capter ses trajets quotidiens afin de saisir en vidéo et de la façon la plus intuitive, la plus hasardeuse possible ce que nous percevons à notre insu.

  • Atelier d’écriture : création d’un autoportrait-poème, d’une bio imaginaire et fragmentaire.

  • Séance lecture à voix haute et enregistrement

  • Montage image cut 

  • Montage et hybridation sonore 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

portraits- poèmes de la Promo 2, Département son 2e année

                                                   la Ciné-Fabrique / Lyon 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

> Module 2 : Tout en tracks !

création d’un docu-fiction radiophonique

 

Fortes de notre expérience de poèmes-documentaires et autres créations sonores, ce workshop est un temps où l’on se pose la question du travail, du « faire un film sonore », en puisant dans le vivier de ce qui nous entoure (le lieu, les élèves/étudiants) et où l’on s’interroge les uns, les autres sur « la chaîne de la création » — et donc ses maillons.

 

  • Réalisation d’un « Sonomaton », poème polyphonique sonore 

  • Apprendre à collecter du son, avoir un point de vue

  • Constitution d’un ensemble de rushes personnel, savoir archiver

  • Trouver les conditions qui libèrent la parole, mettent l’autre en confiance.

  • Montage du docu-fiction : équilibre à trouver entre objectivité et subjectivité

  • Question de "la parole de l'autre"

  • La place de la musique, le rythme des voix

  • La question des archives

  • Interrogation sur les rapports entre forme et fond 

 

 

 

 

.

"

Ce workshop, c'est trop bien. Ça m'a rappelé mes rêves, pourquoi je suis entré dans cette école..."

Tom et Aurélie, Département son, 2e année